menu
Recherche avancée ESPACE ADHÉRENT

Valorisation : Qualité - Durabilité

Cherchant en permanence à valoriser les captures de ses adhérents, le FROM Nord est engagé dans de multiples démarches. 

 

La marque collective Filière Opale, identifie et assure la promotion des captures de toute première qualité. 

 

En parallèle, certaines pêcheries (cf. ci-après), respectueuses de la ressource et reconnues durables, peuvent obtenir une certification MSC (Marine Stewardship Council).

Ce label international assure la promotion des produits de la mer issus d'une pêche durable. La certification s'appuie sur 3 grands principes :

- Un bon état des stocks de poissons

- Un impact limité sur l'environnement 

- Une gestion efficace de la pêcherie

 

Pour en savoir davantage sur MSC : Site du MSC  

 

2016 - MSC Sole - Pêcherie Certifiée

C'est une première en France : l'organisation de Producteurs FROM Nord a reçu le label MSC (Marine Stewardship Council) pour sa pêcherie artisanale et durable de soles de Manche Est et de Mer du Nord.

A l'issue d’une évaluation de 17 mois, la pêcherie de soles regroupant 83 fileyeurs, répartis entre les Hauts-de-France et la Haute-Normandie, a prouvé que la sole de Manche Est et de Mer du Nord est pêchée dans des conditions assurant sa durabilité et a obtenu le label MSC pêche durable.

Dans ce cadre, l’impact de l’ensemble des pêcheurs de soles français, belges, anglais et hollandais a été pris en compte, la dynamique d’un stock de poissons ne s’arrêtant pas à nos frontières dans ce type d'évaluations.

 

Dans un objectif de progrès continu, la pêcherie du FROM Nord travaille avec les autres pays qui exploitent ces stocks de soles. Ensemble, ils poursuivront la formalisation d'un plan de gestion pour être en ligne avec l’effort de pêche conseillé par les scientifiques. Il permettra de mieux réagir aux variations de l’état des stocks et d’éviter tout potentiel scenario de surpêche. L'enjeu est de s’assurer que, sur le long terme, les stocks de poissons continuent de se maintenir aux niveaux optimaux de durabilité.

 

Thierry Missonnier, Directeur du FROM Nord témoigne : "Nous sommes heureux de prouver la durabilité de nos pratiques de pêche. Pour s’en assurer à l’avenir, nous avons conscience de la nécessité d’une démarche plus collaborative. Des discussions dans les Conseils Consultatifs de Pêche Régionaux (Regional Advisory Councils) ont déjà été entamées afin de négocier pour obtenir des  garanties supplémentaires de bonne gestion de cette pêcherie et une assurance de la bonne santé de cette ressource pour les consommateurs en quête de produits de la mer durables."

 

Carrefour étend son offre de produits de la mer durables pour mieux préserver la biodiversité 

C'est la première fois en France qu'un distributeur soutient une organisation de pêcheurs dans sa démarche d'évaluation MSC. Parmi les 10 espèces les plus achetées par les ménages français, la sole constitue un enjeu prioritaire dans la préservation de l'équilibre des ressources.

A travers ce partenariat, Carrefour favorise la biodiversité et renforce son ancrage local et ses relations avec les acteurs économiques locaux auprès desquels l'enseigne s'approvisionne quotidiennement.

 

Bruno Lebon, Directeur Produits Frais chez Carrefour France:  "Développer la pêche durable nous permet de proposer à nos clients des produits de la mer variés et de qualité pour longtemps. C'est permettre à nos clients de se nourrir de la biodiversité. Dès 2008, nous avons choisi le label MSC pour valoriser cette offre. L'accompagnement du  FROM Nord vers la certification MSC illustre notre engagement : développer la pêche française durable à travers nos partenariats et faire de l'offre certifiée un incontournable au sein de nos différents rayons."

 

Des résultats sur des pratiques durables et des mesures de gestion efficaces

Pour obtenir la certification MSC, une pêcherie doit respecter 3 principes fondamentaux : pérenniser les stocks de poissons, minimiser l’impact sur les écosystèmes, avoir un système de gestion efficace.

 

Concernant la pérennité du stock de sole, la pêcherie de Manche Est et Mer du Nord a la particularité d’opérer sur deux populations de soles distinctes : le stock de Manche Est (zone CIEM VIId) et le stock de Mer du Nord (zone CIEM IV). La grande majorité (80%) des captures et quotas de la pêcherie porte sur le stock de Manche Est. Les quotas sont fixés par l’Union Européenne. Le FROM Nord se voit attribuer 61% du quota français de sole en Manche Est et Mer du Nord et le répartit ensuite individuellement en garantissant une gestion optimisée de la pêcherie. Pour le FROM Nord, le quota de sole sur le stock de Manche Est en 2014 était de 1256t contre 335t pour le stock de Mer du Nord. Dans le cadre de l’évaluation, il a été prouvé que ces deux populations de soles sont en bonne santé et se situent autour de leur niveau de durabilité optimal.

Les impacts de la pêcherie sur les stocks des autres espèces sont, quant à eux, maîtrisés. Les pêcheurs utilisent en effet le filet trémail sur des navires de 10 à 17 mètres de long. Il s’agit d’un engin dormant n’ayant pas d’impacts sur les fonds marins : on dépose le filet où viennent s’accrocher les soles durant plusieurs heures avant de venir le remonter. Les autres espèces qui peuvent être capturées, comme la plie, la limande, la roussette, le cabillaud et le tourteau sont valorisées sur le marché.

En matière de gestion, l’Organisation de Producteurs FROM Nord a mis en place, avec les 83 fileyeurs, des mesures et des règles de fonctionnement assurant une régulation de la gestion et de l’effort de pêche : il a été décidé entre 2014 et 2015 de réduire de 10% l'effort de pêche en passant notamment par une réduction du nombre de jours de mer autorisés ou de la puissance des navires. Des autorisations de pêche sont nécessaires : elles sont délivrées par le Comité Régional des Pêches Maritimes et Elevages Marins et doivent être renouvelées chaque année. Toujours dans une volonté d'améliorer la gestion de la pêcherie, des systèmes satellites de surveillance des navires (VMS) sont obligatoires sur chaque bateau depuis janvier 2015, quelle que soit leur taille, afin de fournir des données sur leur position, leur route et leur vitesse aux autorités de pêche. Une longueur maximum de filet est également fixée (1km par m de navire, 12km maximum pour la plupart des bateaux). Enfin, certaines zones côtières sont fermées aux engins traînants et aux filets ciblant la sole afin de protéger les zones de nourricerie et de croissance des soles.

 

Edouard Le Bart, Directeur de programme MSC France commente: « L’obtention de la certification MSC par la pêcherie de sole de Manche Est et Mer du Nord du FROM Nord illustre parfaitement la nécessité d’une gestion écosystémique de la pêche pour assurer sa durabilité. L’enjeu de la durabilité de la sole pour tous les acteurs est primordial : répondre aux attentes des consommateurs désireux de choisir du poisson durable et assurer l’équilibre entre exploitation des ressources halieutiques et leur préservation."

 

Pour lire le Communiqué de Presse sur le site du MSC ... 

 

La venue de Jérome Bédier, Directeur Général du Groupe Carrefour, dans le cadre de la demande de certification MSC Sole (17/07/2015) - Photos

Rencontre avec Stéphane Pinto, fileyeur, adhérent du FROM Nord L'ensemble des acteurs sur le Quai Gambetta (au premier plan, de g. à d. : Frédéric Rezki, Jerome Bédier, Thierry Missonnier) Table Ronde en compagnie des professionnels, de Frédéric Cuvillier, Député Maire de Boulogne et de Jean-Loup Lesaffre, Président de la CAB

Remise de la Certification MSC Sole - Photos

2015- La démarche collective Filière Opale (Mise en place depuis 2001)

2015- La démarche collective Filière Opale (Mise en place depuis 2001)

Contexte

 

—Filière Opale témoigne d'une volonté de valoriser les produits de la pêche, et de mettre en avant une qualité "extra".

Cette marque collective, créée en 2001 dans le port de Boulogne-sur-Mer, est étendue au port de Dunkerque depuis février 2015. Elle est conduite par l’association P.N.M qui regroupe deux O.P. (FROM Nord et C.M.E). 

 

Objectifs


—Le principal objectif est de valoriser :
- Les produits débarqués dans les ports de Boulogne-sur-Mer et Dunkerque
- Les métiers de la pêche

- Le savoir-faire régional
—

Les flottilles du FROM Nord sont impliquées de manière volontaire dans cette démarche qualité. Cela concerne aussi bien les chalutiers que les fileyeurs, ligneurs ou encore caseyeurs. 
—

Les moyens d’identification


₋Étiquettes autocollantes « Filière Opale » (Boulogne-sur-Mer)
₋Pin’s poissons de ligne (Boulogne-sur-Mer) 
₋Pin’s poissons de filet (Boulogne Sur Mer et Dunkerque) 

 

Un cahier des charges spécifique doit être respecté pour chaque type de pêche (fraîche hauturière, artisanale chalutier, artisanale fileyeur, artisanale caseyeur, artisanale ligneur). 

Les cahiers des charges concernent les espèces principales débarquées par nos adhérents. Entre autres : la sole, la limande, le cabillaud, le homard, le tourteau, la coquille Saint-Jacques, le bar, le maquereau, ou encore la seiche. 

 

494 tonnes ont été débarquées sous marque collective Filière Opale en 2014. 

390 tonnes l'ont été pour le premier semestre 2015, avec une plus-value économique certaine. 



N'hésitez pas à retrouver Filière Opale sur sa page facebook 

 

2015 - MSC Hareng - Pêcherie certifiée

Le 22 avril 2015, lors du "Seafood Global Expo" de Bruxelles, une nouvelle pêcherie française portée par l’organisation de producteurs FROM Nord a été certifiée MSC. Il s’agit de la pêcherie de hareng de Mer du Nord, une espèce phare pour une des principales pêcheries du Nord-Pas-de-Calais et de la Haute Normandie.

 

Le label bleu pour un poisson bleu

 

Le hareng de Mer du Nord (Clupea harengus) est au cœur des préoccupations de la filière. En répondant au Référentiel environnemental du MSC, elle devient la 15ème pêcherie de hareng de Mer du Nord à être certifiée MSC.

 

Au sein de la section « artisan » du FROM Nord, un comité de gestion répartit individuellement le quota de hareng dont celui des sept chalutiers pélagiques de 18 à 25 mètres de la pêcherie, basés dans les ports de Boulogne-sur-Mer et Fécamp. Leur zone de pêche se situe en Manche Est et Mer du Nord entre le Nord de la frontière hollandaise et la pointe de Cherbourg. Le hareng représente une des espèces les plus importantes en volume pour le FROM Nord.  En 2013, 5.618 tonnes ont été débarquées par les navires artisans, la majeure partie étant destinée à la transformation (filetage, conserverie, salaison) et le reste s’orientant vers le marché du frais. 

 

Évaluer l’efficacité des mesures de gestion

 

Le processus d’évaluation a porté sur les trois principes du Référentiel MSC :

  • la pérennité du stock ciblé,
  • la préservation de l'écosystème,
  • l'efficacité du système de gestion de la pêcherie. 

Grâce à cette évaluation, Thierry Missonnier, Directeur du FROM Nord, compte bien prouver la cohérence des mesures de gestion de la pêcherie : « Le FROM Nord a formé un comité de gestion composé de producteurs pour les espèces pélagiques, le hareng et le maquereau. Chaque année, il répartit les captures autorisées entre les navires. Une surtaxe a été mise en place afin de dissuader les navires de dépasser les quantités autorisées. »

 

Extrait du communiqué de Presse du MSC - Pour en savoir plus ... 

Remise de la certification MSC Hareng - Photos

©MSC ©MSC ©MSC ©MSC

2012 - MSC Cabillaud et MSC Eglefin - Arctique Nord - Est - Pêcheries certifiées

Un engagement collectif pour la durabilité

 

Déjà certifiés indépendamment pour leurs captures de lieu noir en mer du Nord, l’armement boulonnais Euronor (aujourd'hui "Comptoir des Pêches D'Europe du Nord") et la Compagnie des Pêches Saint-Malo se sont lancés dans une démarche commune de certification MSC pour le cabillaud et l’églefin, portée par le FROM Nord.

Disposant de la totalité du quota français de cabillaud (Gadus morhua) et d’églefin (Melanogrammus aeglefinus) dans l’océan Arctique nord-est, le FROM Nord le répartit chaque année entre ces deux armements, aujourd’hui récompensés.

Une gestion concertée de longue date que Thierry Missonnier, Directeur du FROM Nord, a souhaité valoriser : « Nous travaillons en étroite collaboration avec les armements adhérents pour une gestion durable des ressources halieutiques. Obtenir la certification MSC est une reconnaissance de la cohérence des mesures de gestion que nous avons mises en place autour d’une pêche respectueuse de l’environnement marin ».

 

Trois chalutiers congélateurs d’Euronor et un chalutier de la Compagnie des Pêches Saint-Malo opèrent au sein de cette pêcherie. L’organisme de certification indépendant MacAlister Elliott and Partners Ltd et l’équipe d’experts en charge de l’évaluation, ont notamment trouvé que les stocks de cabillaud et d’églefin en Arctique Nord Est étaient en excellent état et ont souligné un impact maîtrisé des engins de pêche sur les écosystèmes marins. 

 

Une réponse aux attentes des consommateurs

 

Pour Martine Edouard Leborgne, Responsable communication de la Compagnie des Pêches Saint-Malo, « La certification MSC est un moyen de faire connaître au grand public nos bonnes pratiques de pêche par le biais d’une certification indépendante reconnue à travers le monde. Nous estimons que cette certification MSC nous permettra de conforter le positionnement de nos produits et de les valoriser sur le marché français, mais également d’assurer le développement de leur commercialisation à l’export ».

 

Xavier Leduc, Directeur Général d’Euronor, confirme ces attentes : « Avec la certification MSC, nous faisons le choix de nous positionner sur un marché aujourd’hui stratégique. Si notre première certification (pour le lieu noir) était davantage un pari sur l’avenir ayant pour but de valoriser l’image de notre pêcherie et de recruter de nouveaux marins, cette seconde certification répond à une réalité de marché à laquelle nous souhaitons prendre part ».

 

Une offre de produits certifiés MSC de plus en plus diversifiée

 

Edouard Le Bart, Responsable MSC pour la France ajoute : « Toutes mes félicitations à l’armement Euronor, la Compagnie des Pêches Saint-Malo et l’organisation de producteurs FROM Nord, dont la démarche concertée et les bonnes pratiques de pêche ont porté leurs fruits et permis l’obtention de la certification MSC pour le cabillaud et l’églefin. Une certification qui permet d’élargir l’offre en produits de la mer certifiés MSC pêchés par des armements français. Le cabillaud et l’églefin s’ajoutent donc au lieu noir de Mer du Nord, à la sardine de Bretagne et au homard de Normandie et de Jersey déjà certifiés MSC et montrent l’intérêt croissant que les pêcheries françaises portent à la reconnaissance de leurs bonnes pratiques ».

 

Communiqué de Presse du MSC - Pour en savoir plus ... 

Remise de la certification MSC Cabillaud-Églefin - Photos

©MSC - Certification Compagnie des Pêches de Saint-Malo ©MSC - Certification Comptoir des Pêches d'Europe du Nord

2010 - MSC Lieu noir de la Mer du Nord - Pêcherie certifiée

Le 15 mars 2010, la pêcherie de lieu noir (Pollachius virens) de l'armement Euronor (aujourd'hui Comptoir des pêches d'Europe du Nord), basé à Boulogne-sur-Mer, a obtenu la certification MSC pour une pêche durable et bien gérée au terme de 13 mois d'évaluation. Il s’agit de la première pêcherie française à avoir reçu le certificat MSC.

 

La pêcherie française de lieu noir

 

Cinq navires de la flotte d'Euronor ciblent actuellement le lieu noir dans le nord de la Mer du Nord, en Ouest Ecosse et en Mer de Norvège. Euronor produit annuellement 16000 tonnes de lieu noir, ce qui place la société boulonnaise parmi les plus importantes d'Europe sur cette espèce. La flotte est composée de trois navires surgélateurs qui conditionnent le poisson en filets à bord et de deux navires de pêche fraîche qui débarquent leurs captures en criées.

 

Déclarations d'EURONOR

 

Xavier Leduc, Directeur Général d'Euronor, déclare: " L'expérience de ces 13 derniers mois s'est révélée très positive et nous sommes fiers d'être la première pêcherie française à avoir obtenu la certification MSC. Dans les marchés très concurrentiels dans lesquels nous opérons, le MSC est un gage de durabilité et une carte de visite pour pénétrer de nouveaux marchés. Au cours de ces derniers mois, nous avons pu observer une évolution du marché du frais et un engouement très marqué de la part des mareyeurs boulonnais. Beaucoup d'entre eux ont déjà répondu présents à l'appel et obtenu la chaîne de garantie d'origine pour assurer la traçabilité de nos produits certifiés MSC."

 

De plus, pour Bruno Leduc , Directeur Adjoint:  "Le processus d'évaluation du MSC, auquel nous nous sommes volontairement soumis, nous a aussi permis d’apporter des améliorations à nos systèmes de gestion pour préserver la ressource, l’environnement et la pérennité de notre activité. Il s’agit là d'un processus exhaustif qui nécessite un engagement actif de la part de la pêcherie. Sa rigueur scientifique et sa transparence nous ont permis d'aborder le processus avec sérénité. Nous avons été fort impressionnés par l'expertise et le professionnalisme de l'équipe de scientifiques regroupés autour de notre organisme de certification MEP. "

 

Déclaration du MSC

 

Pour Nicolas Guichoux, directeur Europe du MSC : "Au nom du MSC, j'aimerais féliciter Euronor pour cette première certification française. A compter de ce jour, le lieu noir pêché par la flotte d'Euronor devient éligible pour l'utilisation du logo MSC. Autant sur le plan environnemental que gustatif, le lieu noir est une espèce qui mérite une meilleure considération du grand public, il est donc important de le valoriser. "

 

Edouard Le Bart, responsable du MSC pour la France ajoute : "Cette première certification d’une pêcherie française est emblématique pour le marché. Cette nouvelle sera accueillie favorablement par la filière en aval – beaucoup de transformateurs ont récemment obtenu la certification chaîne de garantie d’origine et le lieu noir certifié MSC d'Euronor sera très prochainement disponible sur le marché français. Je félicite Euronor pour ce succès et j’espère que les quatre pêcheries françaises engagées dans le programme suivront la même voie."

 

 

Extrait du communiqué de Presse du MSC - Pour en savoir plus ... 

Remise de la certification MSC Lieu noir - Photos

©Léo-Paul Ridet ©Léo-Paul Ridet